Danger ! Chenilles processionnaires

Le territoire de la chenille processionnaire progresse de 10% par an et constitue un risque environnemental certain. En s'attaquant aux résineux, elle provoque la défoliation des arbres.

À noter que la chenille une fois éclose construit son nid dans des pins ou des cèdres pour se développer. Elle se nourrit des aiguilles de l'arbre. Puis les chenilles quittent l'arbre et s'enfouissent dans le sol pour entamer leur transformation en papillon. 

3 étapes pour vaincre ces nuisibles : 

1. Entretenir et contrôler ses arbres résineux régulièrement ; 
2. Supprimer les cocons à l'aide de produits appropriés homologués mécaniquement ou par piègage avec incinération ; 
3. Prendre les précautions nécessaires (lunettes, pantalon, masque...) 

ATTENTION, ne pas les toucher ! 

Les poils urticants de cette chenille contiennent une toxine très irritante. C'est une arme redoutable, ils peuvent provoquer des risques élevés de réactions allergiques chez l'humain et peuvent avoir des conséquences grave au contact des animaux de compagnie.